Indo


Vues: 5298 Created: 2007.07.28 Mis à jour: 2007.07.28

Une journe bien remplie

Une journe bien remplie

Salut, mon épouse et moi aimons pratiquer les jeux BDSM, aussi bien en tant que maître et esclave.

Nous avons chacun nos préférence lorsque nous nous abandonnons à l’autre et moi ces les jeux médicaux.

Ce jour là, c’était à moi de jouer l’esclave. Le matin, ma femme me remet une enveloppe avec une lettre à l’intérieur. Cette lettre explique les grandes lignes de la journée qui s’annonce.

Pour la journée, je serais vêtu en femme et traité comme tel, le message ce fini en disant que je suis attendu dans 30min dans notre salle de jeu vêtu de la tenue qui est prête dans la chambre.

Je monte donc dans la chambre et découvre la tenue que je dois enfiler, ma femme à préparer une jupe très courte, un sous-tient en dentelle mauve avec le string assorti ainsi que blouse noir transparente et des pentys.

Je m’habile donc rapidement et passe a la salle de bain pour me maquillai comme demandé, ensuite, je rejoins donc ma femme dans notre salle de jeu.

Elle porte sa tenue de cuire qui se compose d’une jupe noir et d’un bustier de la même couleur qui met ces formes en valeur.

A mon arrivée, elle se tourne vers moi et me dit que je suis attendu chez le gynéco cette après midi mais qu’avant elle va me faire subir un petit nettoyage.

Elle m’invite donc à prendre place sur la table d’examen, tandis que je m’installe, je l’entends enfiler ces gans.

Une fois prête, elle s’approche de moi et règle l’écartement de mes jambes avant de commencer sont examen.

Sans dire un mot, elle commence par relever ma blousse pour palper mon ventre, elle écoute également mon cœur avant de me dire qu’elle va passer a la suite mais que mon ventre est bien dure.

Elle prend donc place entre mes jambes et me fait lever les fesses pour retire mon string. Une fois que je repris ma place, elle attache mes jambes aux étriers.

Elle commence par me palper les fesses avant de poser sur mon anus une noix de vaseline et d’introduire un, puis deux et rapidement trois doits.

Après quelques mouvement de vas et vient dans mon fondement elle ressort ces doits et me les montres en me disant qu’un bon lavement va me faire le plus grand bien.

Elle se lève donc et part préparer mon lavement

--

Lorsqu’elle revient avec le lavement, je peux voir qu’elle a pris la bouillote de 4l et qu’elle là remplie a font. Elle installe sont matériel en faisant bien attention de me cachez la canule qui va me remplir.

Après avoir fini ces préparatif, elle réenfile une paire de gant et me remet un peu de vaseline a l’entrée de mon petit trou.

Elle me regarde un instant et me dit juste « Prête ? »

Je réponds oui d’un signe de tête après une courte hésitation et je sens la canule me rentée dedans, mon bourreau a choisi une canule long de 25cm qui a son extrémité, se termine par une ogive de 3cm diamètre et 5 de long percé de 6 trous sur le coté et 1 au bout. Une fois la canule en place, et rentrée de 10 bon cm elle lâche le liquide dans mon ventre. Je le sens entrée rapidement dans mon ventre et j’essais de me détendre un maximum mais très vite de petite crampe paresse. C’est le signe qu’elle attendait pour enfoncé un peu plus le tube en faisant un mouvement de va et vient dans mon anus jusqu’à ce que la canule ne soit entrée entièrement.

Les crampes se font ressentir de plus en plus en fille de mon remplissage et pour m’aider, mon épouse me caresse le ventre. Le contacte du gant sur mon ventre, les caresses et les petits mouvements de la canule dans mon cul mon pour effet en plus de me soulager de m’exciter et mon sexe commence a ce durcir lorsque ma femme abat brusquement sa main en me disant que je ne suis qu’une pute en chaleur mais qu’elle va arranger cela. Elle ajoute également que mon sexe n’est là que pour me faire souffrir et que je ne banderais que si je le mérite.

Une fois le lavement entièrement en moi, elle retira la canule et la remplace par un tampon puis faisant le tour de la table, elle me dit que vu mon comportement, je devrais garder ce lavement 10min de plus que prévus. Je lui dis que je suis désolé et que ca n’arrivera plus mais mes plaintes ne change rien et lorsqu’elle revient prés de moi c’est pour m’attacher les bras au dessus de la tête, placer un ballions dans ma bouche et mettre la ceinture qui ce trouve à hauteur de mon ventre.

Puis elle part en me disant qu’elle a à faire.

Je ne sais pour combien de temps elle est partie et les seuls mots qui raisonne dans ma tête sont tu garderas le lavement 10minute de plus, mais combien de temps avait-elle prévus ?

Durant cette attente, mon esprit divague et je me concentre au maximum lorsque les crampes me lance mais n’ayant que le nez de libre pour respirer ce n’est pas facile, au bout d’un moment, je jette un œil sur l’horloge qui ce trouve dans notre donjon espèrent que ca fait au moins 10min de passée mais je me rends compte que ca fait moins de 5 minute qu’elle est partie.

Il est « marrent » de voir que lorsque l’on est seul face a sa souffrance, le temps parait long et pour ca ma femme est passée experte.

Au bout de 25min de douleur et de crampes, je vois la porte s’ouvrir, en prenant bien sont temps, ma maîtresse prend le seau et avec un sourire narquois, elle me dit qu’elle va m’évité la souffrance de me lever et que je vais me vidé coucher sur la table. Elle sait très bien que j’ai horreur de me vider ainsi mais je n’ais pas le choix, elle retire le tampon qui boucher mon anus et place le seau en dessous de moi et en quelques secondes, je commence à me vider dans des bruits immonde ce qui ajoute encore à ma honte.

Lorsque je me suis vidé de la moitie du liquide, elle m’ordonne de me retire le temps qu’elle me détache en prenant son temps et m’autorise à finir de me vidé au WC.

Une fois bien vide et laver, je la rejoins prés de la table…..

--

Là, elle me fait reprendre place sur la table d’examen et me dit qu’elle va vérifier un peu l’état de propreté. Elle enfile donc une nouvelle paire de gant et après avoir enduit mon petit trou de vaseline, elle y enfonce directement 3 doits sans autre forme de procès et commence à jouer avec ses derniers en moi en faisant des mouvements tournant pour me dilater.

Après quelques minutes de ce petit jeu, elle retire ces doits pour les remplacer par un speculum anal qu’elle ouvre petit à petit pour arriver à une ouverture maximum. Une fois ce dernier bien ouvert et bien en place, elle observe mon intimité a l’aide de lampe de poche avant de me titiller l’intérieur avec une baguette chinoise.

Au bout d’un long moment, elle me regarde et me dit que ca peu allez pour l’instant.

Tout en laissant le speculum en place elle prend un lassé en cuire qui est posé sur la petite table à coté d’elle et entreprend de me faire un bondage du sexe et des testicules avant de retirer le spéculum.

Avant de me libérer, elle place dans mon cul une paire de boules de geisha et m’autorise à remettre mon string.

Le reste de la matinée se passe comme à l’habitude lors de nos jeux, quelques punitions, quelques obligation mais dans l’ensemble elle me laisse tranquille jusqu’au diner, me disant que l’après midi serais suffisamment fatigante pour moi.

Je prépare donc le repas de midi comme chaque jour et mange de façon modérée comme elle me le conseille.

Fin de la matinée et de la première partie