Vues: 554 Created: 2019.03.30 Mis à jour: 2019.03.30

fiction de suppositoires

La star

La célèbre chanteuse Emma Adler, reçue sur de nombreux plateaux télés et dans les émissions radios, a reçu une lettre plutôt inquiétante « Je viendrai bientôt te guérir signé le pharmacien ton plus grand fan » lettre qui a été écrite grâce à des lettres découpées dans des articles de journaux.

Elle a donc décidé de recruter 5 agentes de sécurité rapprochée (garde féminine du corps) afin d'être plus rassurée.

Léa, Jade et Manon montent la garde à l'entrée, un homme les observe depuis sa voiture, la nuit est tombée il y a peu. Il va donc pouvoir essayer son araignésitoire (Un suppositoire muni de pattes qui une fois dans le rectum de la victime va émettre un gaz soporifique qui une fois relâché sera extrêmement actif).

L'homme laisse tomber son joujou par la fenêtre, celui-ci marche jusqu'à la jambe de Manon, qu'il escalade, se glisse sous son string et pénètre dans ses fesses. Le produit commence à agir tandis que les filles discutent :

Jade dit « Tu crois que c'est sérieux cette histoire de pharmacien ? »

Léa répond « qu'il vienne ce pharmacien je vais bien le soigner moi »

Manon commence à ressentir les effets de l'araignesitoire elle commence à se sentir ballonnée.

« Ça va ? Tu fais une drôle de tête ? » lui fait remarquer Jade.

Manon laisse échapper un gaz « Prout » et rougit « Excusez-moi ça doit être les haricots de midi »

« T'es une princesse tes pets sentent la plante » Remarque Léa.

« Je ne me sens vraiment bien » remarque Manon somnolente.

« C'est bizarre cette odeur » dit Jade, tandis que Manon s'effondre sur le sol endormie.

Léa ne tarde pas à s'effondrer à son tour, Jade à juste le temps de voir l'homme bizarre vêtu d'un imper sortir de sa voiture avant de rejoindre elle aussi le pays des rêves, terrassée par l'agréable odeur de plante.

Chloé est dans son lit, elle va bientôt devoir aller relayer Inès, elle est dans un état de semi-éveil.

Allongée dans son lit en pyjama, elle croit entendre la porte de sa chambre s'ouvrir, mais veut profiter tranquillement des quelques minutes de repos qu'il lui reste.

Elle aurait dû être plus attentive car l'homme après avoir neutralisé les agentes de l'entrée vient de rentrer dans sa chambre, cette fois c'est un suppositoire somnifère qu'il tient dans sa main déjà déballé et prêt à servir.

Il s'assoit sur le lit de Chloé et baisse doucement le drap, Chloé sent bien qu'on touche à son lit mais elle se croit encore dans le rêve, elle sent son pyjama descendre, qu'on lui écarte les fesses pour y insérer quelque chose, qui commence à se propager.

D'ailleurs elle trouve que c'est plutôt agréable d'avoir un truc en train de fondre dans les fesses.

Chloé pense « Il va falloir aller remplacer Inès, mais je suis tellement bien dans ce lit, bon allez dans 2 minutes je me lève » Mais Chloé ne se lèvera jamais le suppositoire a eu raison d'elle.

L'homme est satisfait il ne reste plus qu'une personne à neutraliser avant de pouvoir aller prodiguer ses soins à Emma Adler. (A suivre).

Inès, la dernière garde qui est maigre mais athlétique, fait sa ronde devant la porte de la chambre d'Emma, quand tout à coup elle remarque quelque chose sur le sol. Elle se penche en avant afin d'observer de l'objet.

C'est comme une petite balle de pistolet enveloppée dans de l’aluminium remarque telle. Mais pendant qu'elle est penchée en avant elle reçois une fléchette dans la fesse gauche.

Inès commence à se sentir toute penaude, elle s'affale sur le sol, elle voudrait bien crier pour alerter ses collègues ou Emma, mais elle est toute relaxée, elle tourne la tête et remarque enfin l'homme qui s'avance vers elle. Il ramasse la petite balle par terre et s'approche d'elle pour lui souffler à l'oreille « Je crois que c'est l'heure du suppo pour aller au dodo ». Inès comprend soudain la situation ce n'est pas une balle mais un suppositoire et ce malade veut lui mettre.

Elle essaie bien de bouger mais le produit décontractant est trop fort et l'homme lui a déjà baissé son jogging « Oh le joli string rose » murmure t'il. Tandis qu'il baisse celui-ci, Inés est morte de honte mais elle ne peut rien faire, elle sent totalement impuissante le suppositoire entrer en elle et commencer son action soporifique. Quelques minutes de lutte inutile plus tard Inés s'endort profondément vaincue par le médicament.

Puis l'homme entre dans la chambre d'Emma et dit « Bonjour c'est le pharmacien ».

Emma lui répond « Mes agentes de sécurité sont prêtes à intervenir, je n'ai qu'à appuyer sur ce bouton et elles accourront à mon secours » tout en lui montrant la télécommande.

« Ça m'étonnerais toutes vos gardes ont décidé de se coucher tôt ce soir » lui répond le pharmacien.

Emma se sent mal à l'aise, comme emprisonnée dans sa propre chambre, mais le pharmacien poursuit « Allons détendez-vous regardez-moi »

Emma ne peut pas s'empêcher de regarder les yeux du pharmacien et se trouve fascinée par son regard.

« Oui c'est bien détendez-vous le soin va bientôt commencer, tout d'abord vous m'avez l'air fiévreuse, nous allons prendre la température, mettez-vous sur le dos et remontez votre jolie jupe ».

« Mais vous allez voir ma culotte » dit Emma.

« Ne vous inquiétez pas c'est médicalement justifié » déclare le pharmacien en appuyant son regard.

« Bon si c'est médicalement justifié» Se soumet Emma elle s'allonge sur le dos et remonte sa jupe.

Le pharmacien prend un thermomètre rectal en verre, enlève la culotte d'Emma sans aucune gêne et lui insère l'instrument.

5 minutes plus tard il le retire, « 38,4°C il va falloir mettre un suppositoire » analyse le pharmacien.

Emma semble encore une fois réticente « Un suppositoire mais je ne suis pas constipée »

Le Pharmacien lui répond toujours en appuyant son regard « Il existe de nombreuses formes de suppositoires et pas que pour la constipation, faîtes-moi confiance »

Encore une fois vaincue par le regard hypnotique du pharmacien « Allez-y » dit-elle en écartant les cuisses laissant libre passage à son anus.

Le pharmacien prend donc tout son temps pour la soigner, en lui insérant le bonbon de fesses et en n'oubliant pas de lui serrer ses douces fesses.

Puis une fois Emma soignée il lui demande de se rallonger et quitte la villa, sa mission remplie, tout en laissant les agentes de sécurité dormir telles des anges.