Vues: 696 Created: 2019.03.31 Mis à jour: 2019.03.31

fiction de suppositoires

Suppositoires à l'hôpital

Je suis à l'hôpital pour une opération des amygdales, je partage ma chambre avec une brune volcanique au cheveux mi long au teint légèrement halé qui s'appelle Laura.

Nous avons eu le temps depuis la veille de faire un peu connaissance et de sympathiser elle est à l'hôpital pour une simple opération de l'appendicite, et elle se demandais justement, comment ça allait se passer.

Un médecin ne tarda pas à entrer dans la pièce avec une longue boîte dans la main.

Il regarde nos fiches, puis dit à Laura « opération de l'appendicite il faut être à jeun, vous aurez donc un suppositoire »

« Pardon, j'ai 23 ans monsieur » Répond Laura surprise.

Je m'empresse de la soutenir « C'est vrai vous pouvez sûrement trouver autre chose »

« Les suppositoires ne sont pas réservés aux enfants mademoiselle et comme vous devez rester à jeun c'est ce que vous aurez et je vous conseille de vous taire jeune homme sinon vous y aurez droit aussi » Conclut le médecin.

« Il est hors de question que cette saleté aille dans mes fesses » conclue Laura.

Tandis que sachant très bien que le médecin ne pourra pas me le mettre de force je dit « moi avoir un suppositoire j'aimerai bien voir ça »

Donc le médecin qui à fait quelques études d'hypnose change de stratégie : il sort un pendule et nous dit « regardez le temps que vous nous faîtes perdre l'opération ne pourra jamais ce faire » tout en l'agitant de droite à gauche.

Je trouve cela totalement ridicule, mais le regard de Laura semble se figer, donc le medecin ce concentre sur elle.

« Regardez bien le pendule, si vous ne prenez pas le suppositoire l'opération ne pourra pas ce faire »

Laura fixe le pendule des yeux avant de dire « ah bon elle ne pourra pas ce faire ? »

« Non mademoiselle sauf si vous vous détendez » Insiste le médecin.

Laura essaye de ce concentrer « Je dois me détendre, mais pour quoi faire ? »

« Pour avoir le suppositoire » insiste le médecin en avançant.

A ma grande surprise et aussi à mon grand plaisir, je vois Laura, relever sa jupe d’hôpital, montrant son entrejambe à tout le monde et replier ses jambes afin de permettre au médecin de lui insérer le suppositoire, avant de serrer ses fesses.

Une fois le suppositoire inséré et les fesse de Laura serrée un petit moment, il laisse deux infirmières emmener le lit de Laura avant de revenir vers moi « Donc la forte tête vous êtes prêt pour votre fusée magique ? »

« Si vous croyez que vous allez m'avoir avec votre pendule » dis je.

Tandis que le docteur me fixe avec ses yeux, j'ai l'impression d'être absorbé par eux.

« Que...me.... »

« Bien mon garçon met toi sur le ventre »

complètement hypnotisé, je ne peut rien faire d'autre qu'écouter la voix du docteur et une fois sur le ventre, je sent le suppositoire entrer en moi et commencer son action sédative.

Je m'endort avant même d'arriver en salle d'opération.