Vues: 4413 Created: 2010.07.21 Mis à jour: 2010.07.21

Biographie d'un infirmier militaire

Épisode 1 : le centre de soins

Je franchis le hall du centre médical militaire : le bâtiment était assez petit, et dépourvu de grand hall d'accueil comme on en trouvait ailleurs.

Rapidement une femme, qui devait être proche de la quarantaine, traversa le couloir et vint à ma rencontre.

-Bonjour, fit-elle. Je peux vous aider ?

-Je suis Tom, répondis-je. J'ai été affecté dans ce centre médical, comme infirmier.

-Ah oui c'est vrai. Excusez-moi je n'y avais plus pensé. Mais permettez-moi de me présenter : je suis Sylvia, médecin, c'est moi qui suis en charge du centre. Mais venez avec moi, je vais vous présenter le reste de l'équipe.

Elle m'invita à traverser le couloir avec elle.

-Ils sont tous en salle de repos, expliqua-t-elle. Vous savez, c'est rare qu'on nous envoit quelqu'un, nous sommes en effectif réduit : il n'y a presque pas de boulot par ici, on est assez tranquille.

-Qu'est-ce que vous faites ici ? Demandais-je. C'est perdu comme coin par ici, je n'ai vu aucun village depuis des heures que je suis dans le taxi.

-En effet, c'est assez vide, mais nous nous occupons principalement d'une base d'entraînement plus loin en forêt, qui sert aussi de pénitencier militaire.

-Quel genre de pénitencier ?

-Une sorte de prison militaire pour femmes, on les envoit là-bas quelque temps quand elles font des fautes graves, mais personne n'en sait plus.

Elle poussa une porte et m'invita dans une sorte de grand salon aménagé pour tout le monde. En effet le centre était en effectif réduit, je comptai en tout, en plus de Sylvia, trois jeunes femmes, dont une qui devait à peine être majeure, et un homme un peu plus âgé que moi, sans doute une trentaine d'années. Ils étaient chacun occupé à lire ou écouter de la musique, parler entre eux ou encore fumer leur cigarette.

-Je vous présente Tom, annonça Sylvia au groupe. Il rejoint notre centre de soin pour nous donner un coup de main. Tom, voici Théo, le deuxième médecin présent ici. Les deux jeunes femmes qui vous voyez là sont Coralie et Enora, les infirmières, et voici Lucie, notre stagiaire et sage-femme qui nous a rejoin il y a quelques mois.

Tous me saluèrent en me serrant la main chacun leur tour. Certains semblaient timides : notamment Enora, l'infirmière aux cheveux noirs, et Lucie. Coralie semblait enchantée me m'accueillir.

-Venez vous asseoir un peu, vous devez être fatigué ou avoir soif après ce long trajet ?

-Oui, je veux bien un verre d'eau, répondis-je.

Elle me servit un verre d'eau fraîche que j’avalai d'une traite.

-Je vais aller chercher mes affaires, dis-je. Je les ai laissées à l'entrée du bâtiment.

-Vous pouvez directement les monter dans les appartements, à l'étage, intervint Sylvia. Coralie va vous montrer où c'est. Moi, je retourne à mon bureau, je dois continuer à étudier certains dossiers.

Coralie parut ravie, me sourit et me suivit dans le couloir jusqu'à mes valises. Pendant que nous marchions dans les couloirs, elle m'expliqua que ces temps-ci c'était assez tranquille, et que le principal travail consistait à ranger les réserves de médicaments et de matériels, et à aménager de nouvelles salles.

Après avoir gravi l'escalier, elle me précéda jusqu'au milieu du couloir et poussa une porte.

-Voilà, c'est la chambre réservée aux infirmiers et infirmières, expliqua-t-elle. C'est ici que vous dormirez avec moi et Enora.

Les trois lits étaient alignés, chacun séparé d'un mètre par une table de nuit. Deux des lits étaient déjà faits, je posai mes valises sur le troisième. Coralie se pencha pour replier un peu ses couvertures, elle occupait visiblement le lit du centre, et mon regard fut attiré vers ses fesses : sa jupe de travail était courte et je voyais partiellement sa culotte blanche dessous, mais évitai de fixer trop longtemps pour ne pas qu'elle me remarque.

-Voilà, lui dis-je. Je ferai mon lit ce soir avant de dormir.

-Ok, fit-elle en se relevant. On va redescendre, les autres ont dû se remettre au travail.

Dans l'escalier, je continuai de la mater en secret, elle était vraiment très jolie, ses cheveux blonds ondulés et sa petite tenue blanche faisaient d'elle l'idée que tout le monde devait avoir en tête d'une belle infirmière. En plus j'adorais sa personnalité avenante et joyeuse.

Coralie me présenta rapidement les lieux avant de m'emmener travailler. Elle m'indiqua les douches, les toilettes, la cantine. La salle où j'avais rencontré tout le monde était la salle de repos.

-Tu découvriras le reste petit à petit, tu verras ce n’est pas très grand comme endroit, tu vas vite t'habituer.

Comments

thermophil Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
playplayplay Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
pierre Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
pierre Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
pierre Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
pierre Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
chevreuil Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
n/a Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
omega44 Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
pitchoun Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
chevreuil Il ya 11 ans
thermophil Il ya 11 ans
clyso Il ya 11 ans