Vues: 378 Created: 2017.05.09 Mis à jour: 2017.05.09

Mona et Janig

Chapitre 6

Mona et Janig… (6)

Nous avons mangés un morceau puis Mona m'a proposée de venir prendre une douche avec elle, j'avais envie de pisser mais je me suis retenus sans rien lui en dire, histoire de tester avec elle les jeux d'arrosage que je pratiquais parfois avec Janig, par expérience, je sais que sous la douche est l'endroit propice pour tenter une approche de ce genre de chose avec une partenaire, bien m'en a prit car Mona aussi avait une idée derrière la tête, me faire goutter à sa poire à lavement, je le compris quand elle la prit dans son armoire à pharmacie pour me la montrer, c'était un modèle plus gros en contenance que celui que j'avais connus étant enfant…

- Et c'est pour qui ça…? me demanda-t-elle en riant.

- Heu… Tu crois vraiment que j'ai besoin de ça…? Lui répondais-je en jouant l'apeuré ignorant.

- Oui, oui, oui… Faut être propre des fesses quand on joue avec… Et puis ça fait du bien… me répond-elle en se massant le ventre.

- Hum… elle est un peu grosse je trouve… Feignant de ne pas avoir reconnu une poire à lavement vaginale.

- Mais non, mais non… Moi je m'en mets deux pleines quand je me lave le derrière…

- Mais moi je n'ai pas l'habitude de ça… Mentais-je pour le principe, mon initiatrice à l'anal avait la même.

- L'habitude vient en mangeant… Plaisanta-t-elle. - D'ailleurs Janig vat y avoir droit aussi…

Nous voilà donc sous la douche, elle en train de remplir sa poire et moi avec mon envie de pipi, je le lui dis et prétexte ne pas pouvoir me retenir, elle râle un peu et me dis de faire dans le bac à douche, de toute façon, il faudra nous laver, je tente alors de lui faire participer à ma miction en lui demandant de me la tenir, Mona ronchonne encore mais à ma grande surprise se saisit de ma verge en me disant qu'elle ne sait pas comment faire avec, qu'elle n'a jamais fait ça, je lui dis de me décalotter et de diriger le jet où elle veut et je commence à pisser, j'ai une demi-molle et le jet lui arrose les cuisses, elle me traite de cochon mais se laisse faire…

Je lui prends la main pour diriger mon jet sur d'autres parties de son corps, son ventre, son pubis, Mona ferme les yeux en me disant que c'est chaud puis serre les cuisses pour préserver sa foune, je la contourne et lui arrose l'entre-fesses avec la fin de ma miction, elle me demande si je fais ça avec Janig, je lui répond que oui, et même plus, elle écarquille les yeux comme une poule qui vient de trouver un couteau en me demandant - C'est quoi plus…?, je lui répond qu'elle n'aura qu'à lui demander, je secoue mes dernières gouttes en lui disant que ça, c'est Janig qui me le fait, parfois même avec la bouche, elle me traite de dégueulasse en riant…

Mona n'en oublie pas ce qu'elle veut me faire et me présente sa poire chaude en me disant de me pencher en avant, elle savonne légèrement la canule en précisant que c'est pour que ça glisse sans faire mal, puis elle me l'introduit doucement en me demandant si ça va, je dis "doucement" pour le principe, elle se moque de moi en me rappelant le doigt qu'elle m'a mit et presse la poire, j'adore ce moment de pénétration anale et de chaud remplissage mais ne le lui montre pas, je sens qu'elle bouge l'objet dans mon rectum, ça aussi j'aime bien, la poire se vide vite et Mona m'en impose une deuxième en prétextant que j'en ai jamais reçu…

Elle semble prendre un certain plaisir à me faire ce lavement et j'imagine qu'elle vat aussi en prendre en faisant celui de Janig, cela me fout le bâton et une fois la deuxième poire vidée et retirée de mon anus, je me redresse en affichant une belle érection que je ne cherche pas à dissimuler, Mona, surprise par la turgescence provoqué, me demande si c'est le lavement qui me met dans cet état, puis elle insinue que j'ai aimé cela, que ça me fait bander, je dois piquer un phare car elle a une moue moqueuse envers moi, les premiers effets se font sentir et je vais pour aller m'asseoir sur le wc, mais elle me retient en me disant d'attendre un peu…

La première crampe me secoue le ventre, je serre les fesses, cela l'amuse, la deuxième est plus forte et j'ai du mal à garder mon trou de balle contracté, à la troisième je menace de tout lâcher dans la douche, elle me laisse sortir en me traitant de "petite nature", le wc est situé dans la salle de bain et Mona reste sous la douche à se laver de mon pipi pendant que je me vide, cela ne semble pas la déranger et bien qu'elle ne me regarde pas, je me doute qu'elle entend mes rejets, elle me rappelle mon initiatrice Martine, une fois vidé, je m'essuie et la rejoins pour me laver, j'ai débandé pendant l'évacuation, elle me le fait remarquer gentiment…

J'adore me faire laver le corps par une femme sous la douche, ce mélange de douces caresses massantes et d'attouchement des zones sensibles me revigore de suite, Mona s'applique à me savonner la raie et la queue, je ne reste pas inactif et la savonne de partout, insistant plus vivement sur son petit cornichon pour provoquer une réaction que je connais, ça ne loupe pas, agacée, la voilà qui me dit que je lui donne envie de faire pipi, je lui dis que cela ne me dérange pas, elle proteste mollement en me disant que décidément, j'ai des drôles d'idées, je frotte encore un peu sa petite chose et la voilà qui se met à faire dans ma main…

Elle pleurniche un peu en me disant qu'elle a honte, je souligne que mon évacuation de lavement ne l'a pas dérangée et m'agenouille entre ses cuisses que j'écarte, elle me dit que je suis un drôle de spécimen et après deux, trois frottis sur son bouton sensible, la voilà qui me fait dessus au ralentis, essayant de retenir la miction qui lui échappe, mais quand je lui ouvre la vulve pour libérer son méat urinaire de toute entrave, Mona fléchit les jambes et avance son bassin, alors viennent les grands jets qui aspergent mon visage, Mona me pisse dessus, Mona m'arrose de son chaud pipi, Mona frémit d'émotion, découvrant le plaisir de se libérer sur son homme…

Je la bois et la hume en lui doigtant l'anus, quand elle pousse pour se vider plus fort, son œillet s'ouvre et laisse passer mes doigts, je bande comme un âne, je sais que je vais la sodomiser, elle aussi le sait et le veut car elle m'y invite en me faisant me relever quand se tarie sa miction, elle me saisit la verge et la dirige elle même sur son trou savonneux en me disant "Viens LA", je l'encule d'une traite, avec Mona je peux, je sais qu'elle aime être saillie brusquement, qu'elle aime sentir le chibre lui écarteler la rondelle, elle est plus anale que vaginale et ne m'a jamais cachée sa préférence, un jour elle m'avait dit, j'aime m'en prendre dans le cul…

A SUIVRE…

Comments

mondoi Il ya 7 ans  
clyso Il ya 7 ans  
mondoi Il ya 7 ans  
mondoi Il ya 7 ans  
arthur Il ya 7 ans  
clyso Il ya 7 ans