Vues: 528 Created: 2019.03.31 Mis à jour: 2019.03.31

fiction de suppositoires

Cache-cache

En ce début de soirée ma sœur Sophie et moi nous ennuyons, c'est pour cela qu'on se dit qu'une partie de cache-cache devrai permettre de faire passer le temps plus vite.

C'est donc elle qui ce colle à compter et comme je ne sais pas trop ou me cacher dans l'appartement, je vais me mettre dans la baignoire et je tire le rideau de douche afin d'être sûr de ne pas être surpris.

Quelques minutes plus tard, j’entends la porte s'ouvrir c'est sûrement Sophie qui viens de rentrer dans la salle de bain. Mais la porte s'ouvre à nouveau c'est ma mère qui viens de rentrer elle aussi.

Je le devine car j’entends sa voix. « C'est bien que tu sois ici, ça sera un endroit parfait pour prendre ton suppositoire avant d'aller dormir ».

A l’évocation de cette phrase je sent ma respiration ce couper et mon sexe se durcir.

Ma sœur souffle « C'est bon maman tu va pas nous donner un suppositoire tous les soirs ou t'as envie de crier avec ton copain ».

« Ne sois pas insolente jeune fille » Répond ma mère.

« Qu'est ce que tu fait avec ce collier ? si tu crois que tu va faire comme dans les films et qu'ensuite j'aurai une folle envie de mettre le suppositoire tu te fourre le doigt dans l'oeil» Dit elle amusée.

Mais je ne sais que trop bien que ma mère sait hypnotiser, j'ai eu déjà droit à une séance d'hypnose qui à plutôt bien fonctionné sur moi, et j'ai finis par m'enfoncer un suppositoire dans le cul pensant que je faisait une démonstration pratique. Je me sent donc excité à l'idée de ce qui attend Sophie.

En effet j’entends bientôt à travers le rideau la voix de ma sœur dire malgré ses 18 ans, « je vais être une petite fille bien sage »

« Bien descend ton pantalon et... ton string puisque c'est ce que tu porte » Poursuis ma mère, j’entends des bruissement de vêtements, j'imagine ma sœur enlevant ses vêtements devant ma mère, le suppositoire dans sa main attendant le bon moment pour lui administrer. Je sent mon sexe commencer à dépasser de mon caleçon.

« Bien tourne toi, met toi à 4 pattes et cambre bien les fesses » Poursuis ma mère, j’entends Sophie s 'exécuter.

« Prend le suppositoire et enfonce le aussi loin que tu peut face plate en premier, ensuite serre les fesses et essaie de le faire remonter au maximum avec ton muscle anal » Conclus ma mère, je ne peut retenir un éjaculation en entendant tout cela et en imaginant Sophie en train de s’exécuter.

Elle finit par demander à ma sœur d'aller se coucher, avant de conclure en disant « Maintenant au tour de Lucas ».